Offre de postdoctorat en géochimie expérimentale des isotopes stables

Date limite de candidature : 1er Juin 2024

AS8- LGLTPE

Description de l'offre

Objectifs

Le projet de recherche se concentre sur l’amélioration de notre compréhension de la biogéochimie du sulfate dans les rivières par l’analyse isotopique du soufre et de l’oxygène. Le sulfate, principalement dérivé des précipitations, de l’altération et des sources anthropiques, est un élément essentiel de la biogéochimie des rivières, des précipitations, de l’altération et des sources anthropiques, présente des variations temporelles et spatiales dans les systèmes fluviaux, servant d’indicateur des caractéristiques géologiques et de l’évolution de l’environnement. L’étude vise à combler les lacunes dans les connaissances concernant les propriétés thermodynamiques du système isotopique inorganique SO4-H2O. Les objectifs sont les suivants la détermination de l’équation d’Arrhenius pour l’échange d’isotopes d’oxygène entre le sulfate et l’eau, cruciale pour l’extrapolation de la cinétique aux températures de la surface de la Terre. En outre, l’équation de fractionnement des isotopes de l’oxygène en fonction de la température pour le système sulfate-eau sera établie. Pour faciliter l’analyse isotopique des matériaux de référence inorganiques (BaSO4 marqué au 34S et au 18O) seront synthétisés pour déterminer la composition isotopique du soufre et de l’oxygène. L’étalonnage par le biais d’un test circulaire impliquant les laboratoires mondiaux d’isotopes stables garantira la précision. Dans l’ensemble, le projet vise à fournir des données et des normes précieuses pour faire progresser notre compréhension des isotopes du sulfate dans les rivières et, plus généralement, du cycle géochimique du soufre.

La personne retenue travaillera en étroite collaboration avec le porteur principal du projet (C. Lécuyer) et les ingénieurs de recherche des deux plateformes d’analyse des isotopes stables hébergées par le LGL-TPE (A. Vinçon- Laugier) et le LEHNA (F. Fourel) situées sur le site de l’UCBL. Sa mission consistera à réaliser des analyses de chimie humide, des mesures d’isotopes stables, l’interprétation des données, la rédaction de publications évaluées par les pairs, et des présentations orales dans des conférences.

Prérequis

– Doctorat en sciences de la terre ou en chimie inorganique
– Très motivé(e) et compétent(e) dans les techniques expérimentales et analytiques
– Connaissance avancée de la géochimie des isotopes stables et des mesures IRMS
– Connaissances de base en thermodynamique

Candidater

Les personnes intéressées sont invitées à soumettre un dossier de candidature comprenant :
– une lettre de motivation expliquant les raisons de leur candidature et la manière dont ils répondent aux critères de recrutement décrits ci-dessus.
– Un curriculum vitae comprenant une liste de publications et de réalisations scientifiques.
– Copies des diplômes (lycée, BSc et MSc/Diploma, PhD), relevés de notes (avec transcriptions en anglais ou en français).

– Noms et coordonnées d’au moins deux référents universitaires qui ont enseigné, supervisé ou travaillé avec vous. Envoyez votre dossier en un seul fichier pdf à christophe.lecuyer@univ-lyon1.fr.

Date limite de dépôt des candidatures : 1er juin 2024. L’examen des candidatures commencera immédiatement. Le poste restera ouvert et les candidatures seront examinées jusqu’à ce que le poste soit pourvu.